Informations sur le séjour

Publié le par Virginie, Sabine et les Laurents

Cet article est le point de départ des informations sur le séjour des Grandes Sections de l'Ecole Maternelle de Mondétour.


Des commentaires seront rédigés ci-dessous par Ivan Le Masson régulièrement. Il appelera quotidiennement "ALLOlesPEP" et retranscrira les infos sur ce blog.

Publié dans Classes transplantées

Commenter cet article

Alima_ maman d'Adam 26/03/2010 18:50


Merci ivan pour toutes ces retranscriptions de messages.
Allez , il est l'heure d'aller récupérer nos cocos.


Christophe papa de Tom 26/03/2010 17:00


Hum... L'heure des retrouvailles approche !!


silvia maman de Elia 25/03/2010 23:31


merci beaucoup Ivan. bonne nuit a tous et à demain


Sabine, la maman d'Esteban 25/03/2010 23:18


Un grand merci à toi pour ce conte magnifique. Ce fut un plaisir de te lire chaque soir. Nous allons bien trouver une solution pour mettre la bande sonore sur le Blog.


ivan 25/03/2010 22:55


Message des maitresses à 22h
Vent force 5, les bussetis ne sont malheureusement pas allés en mer mais sont allés sur le  bateau avec apparemment beaucoup de sensations aussi.
Pendant ce temps, les burgaisses on eu le loisir de bucher, sauvés par les chants marins des  bussetis sur le retour.
Sous une pluie battante, ils sont partis vers la cote et 3/4 d'heure plus tard ils arrivaient à la grotte des corrigans: tatouage sur la main, descente de l'escalier qui rend muet et porte magique,
là un compte breton sur les korrigans les attendait, même s'ils n'en ont pas vu. Ils ont tout de même trouvé un trésor :des patelles percées (là j'avoue ma limite en folklore du far west???).
Au retour, ils se sont arrêtés pour gouter dans une crique ensoleillée (d'ou ils sont ressortis bien rouges)
Clou de la semaine (expliquant certainement le retard du message) boume pyjama avec les maitresse. Par la même occasion, les enfant  qui fêtaient leur anniversaire ont reçu un chouette cadeau:
un korrigan
Le retour est prévu à l'heure annoncée, à savoir 19h demain soir.

Et ceci était le dernier message depuis la classe du bord de mer.
A demain